GRAND THÉÂTRE
Tarif A
1h50

Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation du dimanche 12 mars, en partenariat avec la revue Esprit

Écrit et mis en scène
Emmanuel Meirieu

Musique originale
Raphael Chambouvet

Décor
Seymour Laval et Emmanuel Meirieu

Costumes
Moïra Douguet

Lumière
Seymour Laval

Son
Felix Muhlenbach

Maquillage
Emmanuelle Gendrot

Régie plateau
Camille Lissarre ou Tommy Boisseau

Vidéo
Emmanuel Meirieu

Collaboration artistique
Thibault Roux

Administration de production
Claire Brasse

La structure principale du décor a été réalisée par les ateliers du Théâtre du Nord.

Peintres de décor
Bloc Opératoire
Emily Barbelin, Jules Cruveiller, Doriane Fréreau, Suzanne Sebo

Accessoires, patines et décoration
Emily Barbelin

Conseillère en apiculture
Yanna Javaudin

Conseillère en chant
lyrique
Odile Heimburger

Avec
Stéphane Balmino, François Cottrelle, Jean-Erns Marie-Louise, Nicolas Moumbounou, Patricia Pekmezian

Première le 4 octobre 2022, MC2, Grenoble

/ PRODUCTION
Le Bloc Opératoire/MC2 Maison de la Culture Grenoble

/ COPRODUCTION
Théâtre du Nord Centre Dramatique National/Les Gémeaux Scène Nationale de Sceaux/Comédie de Genève/Théâtre des Quartiers d’Ivry CDN du Val-de-Marne/La Machinerie Théâtre de Vénissieux/Les Scènes du Golf Théâtres de Vannes et Arradon/Théâtre Durance à Chateau-Arnoux-Saint-Auban Scène Conventionnée/DSN Dieppe Scène Nationale/Châteauvallon-Liberté Scène Nationale/Le Carré scène nationale – centre d’art contemporain d’intérêt national – Château-Gontier/Théâtre l’Air Libre CPPC Scène Conventionné Rennes/Théâtre du Jeux de Paume Aix-en-Provence/Scène nationale de Bourg-en-Bresse/Le théâtre de l’Olivier Scène et Cité Scène Conventionnée/Quai des Arts Argentan/Le Sémaphore Port de Bouc/Scène Nationale Grand Narbonne/Théâtre d’Aurillac Scène Conventionnée

Avec le soutien de France Culture

La compagnie Bloc Opératoire est soutenue par la DRAC Auvergne Rhône-Alpes, la Région Auvergne-Rhône Alpes et la viIle de Lyon.

THéâTRE
Emmanuel Meirieu

Dark was the night

Après La Fin de l’homme rouge en 2019, et Mon Traître en 2020, Emmanuel Meirieu revient aux Gémeaux avec sa nouvelle création, Dark was the night.

Le samedi 20 Août 1977, la sonde Voyager décolle de Cap Canaveral. Elle emporte avec elle un disque phonographique couvert d’or. Cet objet précieux est une bouteille à la mer à destination des civilisations extraterrestres. Elle contient un échantillon d’images, de sons et de musiques, pensé pour être représentatif de l’humanité. Parmi les élus, figure le morceau de blues “Dark was the night, cold was the ground”, de Blind Willie Johnson, qui mourra d’une pneumonie à 40 ans, en 1949, refusé à l’hôpital parce qu’il était noir, pauvre, et aveugle. Cette histoire vraie est le point de départ d’un spectacle pensé par Emmanuel Meirieu comme un monument « aux oubliés, aux abandonnés, aux sans-traces ».