Calendrier
Mon Compte
Rechercher
GRAND THÉÂTRE
Tarif A
55 minutes

Conception et chorégraphie
Laura Bachman

Créé et dansé
avec Marion Barbeau

Musiciens
Vincent Peirani et Michele Rabbia

Musique originale
Vincent Peirani et Michele Rabbia

Création lumière
Éric Soyer

Régie
Laurie Sanchez ou Quentin Maes

Costumes
Laura Bachman (avec la complicité de Marion Barbeau et Axelle Bachman)

Regard extérieur
Magali Caillet-Gajan

Conseil dramaturgique
Karthika Naïr

Diffusion
Damien Valette

Coordination
Camille Aumont

/ PRODUCTION
État d’esprit Productions

/ COPRODUCTIONS
Les Halles de Schaerbeek, Théâtre-Sénart – Scène nationale, La Comète – Scène nationale de Châlons-en-Champagne, MC2: Grenoble – Scène nationale, Centre chorégraphique national de Belfort, La Soufflerie – Scène conventionnée de Rezé et Théâtres de la ville du Luxembourg, Fédération Wallonie-Bruxelles

/ AVEC LE SOUTIEN DE :
CalArts California institute for the arts, Les Gémeaux scène nationale de Sceaux, Théâtre des Bouffes du Nord, La Ménagerie de verre, La Tour à Plomb centre culturel et sportif, LA Dance Project, Charleroi Danse, La Villette

 

DANSE / MUSIQUE
Laura Bachman et Vincent Peirani

Ne me touchez pas

« Ne me touchez pas, car j’ai peur de ressentir ». Tirée du Carnet d’or de Doris Lessing (1962), cette phrase est au cœur de la démarche de Laura Bachman. Elle  donne ici son nom à un spectacle qui explore la dimension sacrée du toucher. La jeune chorégraphe s’associe à Marion Barbeau pour proposer un duo de danse contemporaine à la fois intime et universel, en hommage « aux moments d’intimité fugace, aux énergies corporelles partagées, à l’érotisme subtil ». Toutes deux issues de l’Opéra de Paris, les danseuses partagent la scène avec deux jazzmen de renom : Vincent Peirani à l’accordéon et Michele Rabbia aux percussions. Du réconfort à l’agression, de la solidarité au manque, en passant par le plaisir, cette première création convoque toutes les facettes du toucher dans une partition exceptionnelle.