Calendrier
Mon Compte
Rechercher
GRAND THÉÂTRE
Tarif A
1h45
Placement libre
À partir de 13 ans

En partenariat avec le Théâtre de Châtillon

AUTOUR DU SPECTACLE

VEN. 13 DÉC.
Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation
En partenariat avec la Revue Esprit

Poursuivez l’expérience et bénéficiez d’un tarif préférentiel de 5€ pour Les Aveugles, sur présentation d’un billet pour La Fin du présent, dans la limite des places disponibles.

D’après Intérieur, L’Intruse et Les Sept princesses de Maurice Maeterlinck

Adaptation et mise en scène : Julien Dubuc
Création sonore : Grégoire Durrande
Creative codeur : Antoine Vanel – Blindsp0t
Scénographie : Elsa Belenguier
Création lumière : Pierre Langlois
Illusion, dispositif magique : David Udovtsch
Création costumes : Gwladys Duthill

Avec : Sumaya Al-Attia, Thierry Bosc, Jeanne David, Grégory Fernandes, Alexandre Le Nours, Lauryne Lopes De Pina et Emilie Waïche

INVIVO – Julien Dubuc est artiste associé aux Gémeaux

/ PRODUCTION : INVIVO, Les Gémeaux – scène Nationale de Sceaux / Théâtre Nouvelle Génération – CDN de Lyon / Le Lieu Unique – Nantes / Théâtre de l’Union – CDN de Limoges / Théâtre Ducourneau – Agen / Le Lux – scène nationale de Valence / L’Hexagone – scène nationale de Meylan / Stereolux – Nantes / en cours

Le spectacle est lauréat du PRIX SVSN (spectacle vivant scène numérique) 2023 – Avignon

/ SOUTIENS : INVIVO est conventionnée DRAC Auvergne-Rhône-Alpes 22-23.
CNC – Fonds d’aide à la création immersive / Fonds SCAN – DRAC Auvergne-Rhône-Alpes – Région Auvergne-Rhône-Alpes / Ville de Lyon / Espace d’Albret – Nérac / GEIQ compagnonnage théâtre

ARTS NUMéRIQUES / IMMERSIF / THéâTRE
Création

La fin du Présent

Théâtre / Spectacle Immersif

Après avoir adapté Les Aveugles de Maeterlinck, le collectif INVIVO imagine, à partir de trois autres textes du dramaturge belge, un spectacle immersif à traverser sous casque audio. Réunissant trois textes de Maurice Maeterlinck : Intérieur (1894), L’Intruse (1890), et Les Sept Princesses (1891), INVIVO crée un spectacle total qui se déploiera dans tous les espaces du théâtre. Avec Julien Dubuc, ils nous invitent à plonger en trois étapes au cœur de l’absurdité de notre condition humaine, comme si nous étions les fantômes de nous-mêmes. Casque audio sur les oreilles, nous voilà propulsés depuis le hall du théâtre jusque dans le jardin d’une maisonnée qui vaque paisiblement. Une des filles de la famille a été retrouvée noyée. Comment annoncer la terrible nouvelle ? Nous poursuivrons, en salle, dans l’antichambre d’une famille désarmée face aux réactions étranges de l’aïeule, pour finir au plateau, au cœur même d’un royaume imaginaire, symbole d’une jeunesse perdue. Une nouvelle façon de repousser les frontières de nos perceptions, dans un monde au bord de l’effondrement.

LE VIEILLARD : « Ils croient que rien n’arrivera parce qu’ils ont fermé la porte et ils ne savent pas qu’il arrive toujours quelque chose dans les âmes et que le monde ne finit pas aux portes des maisons… Ils sont si sûrs de leur petite vie, et ils ne se doutent pas que tant d’autres en savent davantage ; et que moi, pauvre vieux, je tiens ici, à deux pas de leur porte, tout leur petit bonheur entre mes vieilles mains que je n’ose pas ouvrir… ». Maurice Maeterlinck, Intérieur (1894)

En relation