Cinéma

En partenariat avec la ville de Bourg-la-Reine, Les Gémeaux vous proposent une saison de cinéma à l’Auditorium du Conservatoire à rayonnement départemental de Bourg-la-Reine/Sceaux. Une programmation pour voir – ou revoir –, seul, avec des amis, ou en famille, des œuvres qui nourrissent nos imaginaires collectifs.

En ouverture de saison, retrouvez la projection événement, en version restaurée et numérisée, de l’œuvre de référence Molière réalisée par Ariane Mnouchkine. Ce film monumental touche à l’artiste mais aussi à l’homme tout en rappelant l’absolue nécessité de l’art et de la culture dans une société.

Retrouvez ensuit le cycle « Forbidden Hollywood ». Dès 1927, les patrons des studios américains chargent William Hays de rédiger un Code de moralité pour encadrer la censure dans la production cinématographique. Avant l’entrée en vigueur de ce code en 1934 s’ouvre une parenthèse enchantée au cours de laquelle les cinéastes vont défier la censure en jouant d’une certaine provocation. Parmi ces films qui ont rencontré un vif succès, trois seront présentés en octobre : Âmes libres, Baby Face et La Belle de Saïgon. Tous accordent aux femmes des libertés et un statut que le cinéma n’avait pas représentés jusqu’alors.

Au mois de novembre, Jean-Louis Trintignant sera à l’honneur, avec deux films, très différents, témoignant de son talent d’acteur : du western dans les montagnes de l’Utah sous la direction de Corbucci à l’un des six contes moraux, film plus intimiste d’Eric Rohmer.

En décembre et en janvier, Mickaël Le Mer présentera Butterfly aux Gémeaux. En parallèle, le cinéma proposera Indes Galantes, film réalisé par Philippe Béziat à partir de la création du même nom mise en scène par Clément Cogitore à l’Opéra de Paris, en collaboration avec la chorégraphe Bintou Dembélé, d’après l’œuvre éponyme de Jean-Philippe Rameau. Un moment de grâce.

En janvier et en février, l’humour sera à l’affiche, avec deux films de comédie à l’italienne, dont l’humour parfois grinçant est l’un des ressorts pour questionner les limites d’une société.

« Je n’ai jamais rencontré Ida Lupino mais j’en ai toujours rêvé. On se souvient de son travail d’actrice exigeant et rayonnant, mais ses magnifiques réussites de cinéaste sont un peu restées dans l’ombre. Elle fut une véritable pionnière » Martin Scorcese. Après avoir joué la comédie chez Michael Curtiz, Raoul Walsh, Nicholas Ray, Robert Aldrich ou encore Fritz Lang, Ida Lupino s’impose en tant que réalisatrice, scénariste et productrice dans un milieu dirigé exclusivement par des hommes. Deux de ses films vous seront proposés en mars dont son premier pour lequel elle n’est pas créditée au générique comme réalisatrice mais qu’elle a pourtant réalisé, prenant la succession d’Elmer Clifton qui malade avait dû renoncer au projet.

Enfin, en écho au spectacle Kliniken proposé par Les Gémeaux, sera programmé en avril Titicut Follies du grand documentariste Frederick Wiseman dont le regard questionne depuis toujours les institutions, ici une prison psychiatrique d’État. Malgré les 55 ans qui séparent ce film interdit de projections publiques aux USA pendant plus de 20 ans et la pièce de Lars Norén mise en scène par Julie Duclos, les résonnances sont troublantes.

Pour les très jeunes spectateurs et le public familial, retrouvez La Petite taupe, programme de courts métrages, Cendrillon des Studios Disney adapté du conte, et dont Joël Pommerat propose une version aux Gémeaux, ainsi qu’un Ciné-concert autour de l’œuvre centenaire Nanouk l’Esquimau réalisé par Robert Flaherty.

En complément de ces films de répertoire, trois Nuits du cinéma seront proposées et mettront en lumière chaque fois trois films d’actualité dont l’un est toujours destiné au jeune public.

Séances « Ciné-Classic »

02 OCT. Molière réalisé par Ariane Mnouchkine | 1978 | 4h04 (entracte entre les deux parties)
09 OCT. Âmes libres réalisé par Clarence Brown | 1931 | 1h34
16 OCT. Baby Face réalisé par Alfred E.Green | 1933 | 1h16
30 OCT. La Belle de Saïgon réalisé par Victor Flemming | 1932 | 1h23
06 NOV. Ma nuit chez Maud réalisé par Eric Rohmern | 1969n | 1h50
27 NOV. Le grand silence réalisé par Sergio Corbucci – 1968 – 1h46 (Interdiction Moins de 12 ans)
08 JAN. Divorce à l’italienne réalisé par Pietro Germi | 1961 | 1h44
15 JAN. Indes Galantes réalisé par Philippe Béziat | 2020 | 1h48
05 FÉV. Une vie difficile réalisé par Dino Risi | 1961 | 1h59
12 MAR. Avant de t’aimer | 1949 | 1h34 (Ida Lupino a repris la réalisation que devait assurer Elmer Clifton, malade, cité au générique)
26 MAR. Bigamie | 1953 | 1h23
02 AVR. Titicut follies réalisé par Frederick Wiseman | 1967 | 1h24

Séance « Ciné-concert »

18 MAR. 16h & 20h30 : Nanouk l’Esquimau réalisé par Robert J. Flaherty | 1922 | 1h18 Musicien(ne)s : Anne Paceo

Séances « Jeune public »

22 FÉV. 10h30. Dès 2 ans : La petite taupe (Programme de courts-métrages) réalisé par Zdenek Miller | 1968 à 1975 | 0h47
22 FÉV. 14h. Dès 6 ans : Cendrillon réalisé par Wilfred Jackson, Halmilton Luske, Clyde Geronimi / Studios Disney | 1950 | 1h15

« Nuits du cinéma »

19 NOV.
11 FÉV.
15 AVR.

Programmation cinéma
Christophe Duthoit

Informations pratiques
Les séances Ciné-classic sont proposées en version numérisée et restaurée le dimanche à 16h.
Les Nuits du cinéma sont présentées le samedi à partir de 18h.
Les projections ont lieu à l’auditorium du Conservatoire à Rayonnement Départemental de Bourg-la-Reine/Sceaux, 11-13 boulevard Carnot, à Bourg-la-Reine.

Tarif plein : 4,50€

Tarif Abonnés Gémeaux : 3,50€

Abonnement Ciné Bourg-la-Reine :
21€ pour 6 films (valable un an de date à date et pour toutes les séances Ciné-classic, Nuits du cinéma et Ciné-enfants).

Contact :
01 46 60 05 64
laurine.duglue@lesgemeaux.com