CIRQUE


MÖBIUS

Cie XY / Rachid Ouramdane

  • Grand Théâtre
  • Tarif A

Les Rendez-Vous Chorégraphiques de Sceaux

Coproduction

Création collective

Collaborations artistiques : Rachid Ouramdane
assisté de Agalie Vandamme, Jonathan Fitoussi, Clemens Hourrière

Production : Cie XY

Coproductions : Cirque théâtre d’Elbeuf et La Brèche Cherbourg, PNAC Normandie / Le Phénix scène nationale Pôle européen de création à Valenciennes / Maison de la Danse - Lyon / MC2 - Grenoble / Tandem - Scène nationale (Douai) / EPPGHV - Parc de La Villette (Paris) / Maison de la Culture de Bourges / TEAT - Champ Fleuri (La Réunion) / Agora - Pnac Boulazac Aquitaine / Les Gémeaux-Sceaux-Scène nationale / Bonlieu - Scène nationale d’Annecy / Le Carré Magique - Pnac en Bretagne / Espace des arts - Scène nationale de Chalon-sur-Saône / Le Bateau Feu - Scène nationale de Dunkerque / Théâtres de Compiègne.
Et si finalement nous en étions rendus à remonter une trace ? Une trace rendue invisible et recouverte par le temps.

En nuées, nous faisons face aux vents, mesurant jour après jour le poids de l’autre. Alors que se fait jour cette évidence qu’à force de nous ériger, en portés, nous n’avons eu de cesse que de nous ancrer dans cette terre fertile qu’est l’acrobatie.

Plus précisément, nous commencerions à en cerner ses contours. Un espace aux frontières naturelles et naturellement poreuses dont nous faisons notre lieu de recherche. Un terrain de jeu ouvert aux quatre vents.

Qu’à nous ériger, à force de portés, nous y avons établi notre zone de fouille.
Et d’avancer de manière empirique vers ce qui ferait aujourd’hui langage : Avec  Laissez-porter, nous voulions nous retrouver autour de notre discipline, nos savoir-faire. Ce fut l’occasion d’éprouver nos fondations.
Pour Le Grand C nous nous sommes mis en marche, à tâtons, avec une sensation d’inconnu dans le travail en grand nombre. Le spectacle s’est ainsi teinté de solennité et de sobriété.
Il n’est pas encore minuit… nous a permis enfin d’élargir notre espace de jeu et d’y convier avec joie la danse, le jeu et la musicalité… Toujours en interrogeant ces principes du collectif qui font notre terreau, Möbius nous amène aujourd'hui à nous tourner vers ce qui nous dépasse.
Élargir notre perspective au-delà de nos « humanités » – comment nous nous comportons, comment nous agissons, comment nous nous exprimons – pour nous inscrire comme partie d'un grand tout. Car nous croyons indéfectiblement qu’ici se tient quelque chose de précieux, dans le sens d’universel.

Il nous semble aujourd’hui que c’était le sens de toutes nos créa-tions : creuser notre sillon avec minutie et délicatesse.

Le collectif


 

Avec un collectif renouvelé et une association inédite avec Rachid Ouramdane, la Cie XY s’attache avec Möbius à explorer les confins de l’acte acrobatique en cherchant, par analogie, du côté des phénomènes naturels tels que les murmurations. Ce mode de communication qu’on retrouve de manière évidente dans les vols d’étourneaux : un ballet de centaines d’oiseaux si bien réglé et si dense qu’il en éclipse le soleil l’espace d’un instant.
Inscrire ainsi le mouvement acrobatique dans une continuité qui autorise les renversements et les revirements de situations sans avoir à les opposer les unes aux autres. Un territoire sensible qui n’opposerait plus nature et culture ni le corps à l’esprit.