THÉÂTRE


LE MARCHAND DE LONDRES

Declan Donnellan / Cie Cheek by Jowl

  • Grand Théâtre
  • Tarif B

Création en France

Scénographie : Nick Ormerod

Avec les comédiens du Théâtre Pouchkine / Moscou

Production : Cheek by Jowl / Londres, Théâtre Pouchkine / Moscou
Coproduction : Les Gémeaux / Sceaux / Scène nationale, Barbican Centre / Londres

Spectacle en russe surtitré

D’après The Knight of the burning pestle de Francis Beaumont


La pièce commence… Et la pièce s’arrête…

Le Marchand de Londres commence. Une comédie réfléchie… Mais soudain un couple se lève du public et grimpe sur scène. Ils apprécient la pièce mais ils ont quelques suggestions sur la manière dont ils pourraient « l’améliorer »… Elle est un tout petit peu ennuyeuse et snob et serait tellement mieux si elle comptait des lieux exotiques et un chevalier qui vivrait des aventures, et des chants et de la danse… Les acteurs stupéfaits répondent que ce n’est pas possible car ils n’ont personne pour jouer le Chevalier. Mais le couple est très serviable, Ralph qui travaille dans leur épicerie est un grand acteur amateur, Ralph escalade sur scène et ainsi du Marchand de Londres renaît Le Chevalier de l’Ardent Pilon.
Cette comédie outrancière de Beaumont fait irruption sur scène à l’époque de Shakespeare, à un moment où la culture est en train d’être menacée par des forces grandissantes. Quelques années plus tard tous les théâtres seront fermés par le nouveau gouvernement révolutionnaire.
Cette farce hilarante pose subtilement des questions de plus en plus pertinentes.
Le Chevalier de l’Ardent Pilon est joué pour la première fois entre 1607 et 1611 au Blackfriars Theatre de Londres. Bien que son auteur Francis Beaumont ait cette fois-ci fait cavalier seul, il est connu pour avoir été l’une des moitiés du duo d’auteurs Beaumont & Fletcher. Tous deux contemporains de Shakespeare, certaines de leurs œuvres collaboratives majeures ont été jouées par la compagnie de Shakespeare à Londres, the Kings Men.