Retour aux Artistes

Répondant au Guardian dans une interview en forme de questionnaire de Proust, Declan Donnellan, ne désavouant pas ses origines irlandaises et comme en écho à cette prise de position esthétique qui lui fait dire que « tout ce qu’on peut expliquer est mort* », exprimait un regret : « Ne pas avoir été joueur de rugby. » Ce que le monde de l’ovalie a perdu donne à l’art dramatique contemporain toutes les occasions de se réjouir. Directeur associé du Royal National Theatre de Londres de 1989 à 1997, directeur fondateur de la Royal Shakespeare Company Academy et aujourd’hui associé au Barbican Center de Londres, le metteur en scène a largement témoigné, sur ce terrain où son jeu s’est actualisé, de sa propension à toucher l’essentiel en dépliant les fondamentaux, étant, au premier chef, reconnu par la critique internationalement unanime comme « l’un des plus grands directeurs d’acteurs de son temps ». Distinguée à d’innombrables reprises par des prix internationaux dont le prix Laurence-Olivier pour l’ensemble de son œuvre en 1990, la compagnie Cheek by Jowl, fondée avec le scénographe Nick Ormerod, partenaire rencontré sur les bancs de l’université de Cambridge, a pour ambition, dès sa création en 1981, de « mettre Shakespeare au cœur de son répertoire et de présenter les chefs-d’œuvre de la littérature dramatique européenne ». Elle les portera sur les cinq continents, dans plus de quarante pays, en anglais, en français et en russe. Avec le pays de Tchekhov, des liens privilégiés s’établissent par l’intermédiaire du Théâtre Maly de Saint-Pétersbourg, du Théâtre d’Art de Moscou et du Chekhov International Theatre Festival. En 1999, la compagnie est d’ailleurs invitée par la Confédération du théâtre russe à assembler une troupe de comédiens russes pour jouer ses créations. Avec le Théâtre des Gémeaux, coproducteur de sept créations de la compagnie sur une dizaine d’années d’étroite collaboration, Declan Donnellan va droit au but en affirmant : « Ce sont les êtres humains qui font un lieu et celui-ci est habité par Françoise Letellier, si délicate, si sensible, si attentive ; parfois les accouchements sont difficiles, cruels même, aux Gémeaux jamais.

 

 

CONTE D'HIVER

coproduction dans le cadre du 400ème an…